Guillaume Le Chevalier


 

Animateur, enseignant vacataire, puis éducateur spécialisé, Guillaume Le Chevalier exerce essentiellement auprès d’enfants ou d’adultes en situation de handicap. Egalement conteur, il éprouve un grand plaisir à écrire et à raconter des histoires, mêlant contes et musiques, pour les enfants comme pour les adultes. Guillaume Le Chevalier est lauréat 2015 du concours de nouvelles  » Azur Film Project. »
Publié en Janvier 2015 chez Edilivre « Rêves d’enfants » est un recueil de contes et nouvelles pour la jeunesse. Aventure, émerveillement, humour jalonnent les pages, à parcourir sans modération.

Un enfant qui s’évade sur un oiseau de papier, un zèbre qui s’affranchit pour devenir un animal légendaire, un garçon un peu naïf qui sauve une île entière, une femme qui sort de sa toile pour devenir réelle…

Rencontre avec l’auteur :

Présentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
«Rêves d’enfant» est un recueil de contes et nouvelles fantastiques dans lesquels l’aventure, le rêve, et l’émerveillement sont les fils conducteurs.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Sans timidité, il m’est difficile d’exprimer ce que je ressens autrement qu’en contant par la voix ou par l’écrit. J’ai besoin de partager mes différents états d’esprits à travers les personnages que je crée.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tous les lecteurs, grands ou moins grands, à partir de 7 ou 8 ans. À tous ceux qui ont un grand besoin de rêver, et aux autres aussi…

Pourquoi avoir choisi d’écrire un recueil de nouvelles fantastiques ?
J’aime le côté anti-conformiste et libre du fantastique. Il permet tout. Quant au recueil, c’est un format qui convient à mes histoires au niveau de la « taille », ce qui ne m’empêche pas d’avoir des idées de roman à l’avenir.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Aux lecteurs de les trouver, ils sont plus objectifs que moi. Cependant, je pense que les histoires qu’il contient se lisent vite, je cherche à avoir une narration qui « colle » avec le rythme des scènes, ce qui la rend relativement fluide.
De plus, le contenu est en général plutôt positif, et s’adresse à tous le monde. Il y a beaucoup de couleurs…

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
On oublie trop souvent de rêver, de replonger dans nos mondes intérieurs, qui nous aident pourtant à nous construire, et savoir qui l’on est…
Le conte «Rêvebleu et la seconde chance» contient de plus un message écologique non négligeable.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Partout, les histoires que je lis, ou que je vois en spectacle, mes enfants et mon entourage, …

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Quelques nouvelles pour enfant, d’autres pour adulte, et un roman racontant le voyage initiatique d’un oiseau impressionnant qu’est le fou de Bassan…

Un dernier mot pour les lecteurs ?
N’oubliez pas de faire de beaux rêves…

 

Autre ouvrage de l’auteur présenté au Salon du Livre : « L’envol »

 

 

Sylvain, jeune collégien, s’installe à Perros-Guirec avec ses parents. En compagnie de son cousin Soïg, il va découvrir l’univers des oiseaux et de la mer, mais aussi s’affranchir et gagner une certaine confiance en lui.
Parrallèlement, Soleil Fou, un jeune Fou de Bassan, naît sur l’Ile Rouzic. Il fera de belles rencontres, mais va découvrir la vie et ses dangers, jusqu’au premier envol…
Leurs destins vont se croiser au moment où un projet d’extraction de sable se concrétise dans la Baie de Lannion, mobilisant une partie de la population.

L’Envol est un roman de sensibilisation à l’environnement et aux aspects de la vie humaine et animale. Guillaume Le Chevalier a voulu ce texte à l’esprit positif ! Une véritable bouffée d’air marin qui fait du bien !

Les commentaires sont clos.